Intestins, cerveau et vieillissement

Quand on prend de l’âge, les changements ne s’arrêtent pas à l’apparence extérieure. L’intérieur de l’organisme évolue aussi. Par exemple, la composition du microbiote intestinal n’est plus la même que chez les jeunes, parce que nous bougeons moins ou que nous prenons plus de médicaments.

Un intestin heureux

Rares sont les pensionnés qui prennent le temps de profiter tranquillement de leur retraite. Certains sont même plus occupés que jamais. Garder les petits-enfants, faire du bénévolat, pratiquer un nouveau hobby, passer chez des amis… Non, nos pensionnés n’ont pas d’habitude de flâner. Bien sûr, il est bon de rester actif. C’est agréable et bon pour la santé. Mais il ne faut pas exagérer. Respecter les horaires, ruminer, s’agiter… : à éviter. Si votre agenda trop complet est une source de stress, mieux vaut peut-être prendre du temps pour vous et reprendre votre souffle

Mode de vie

Lire un livre, écouter de la musique, se promener en plein air… Bouger, c’est bon pour les muscles, et on se sent tellement mieux après. L’exercice physique favorise la santé intestinale, au moins autant que le bien manger.

Une alimentation riche en fibres et une hydratation adéquate contribuent à un mode de vie sain. Et à un bon moral. Saviez-vous qu’il existe en effet un lien entre le cerveau et les intestins ? Ces deux organes communiquent constamment entre eux. Une bonne raison pour veiller à notre santé intestinale. Pour en savoir plus, cliquez ici.

L’influence de l’âge 

À mesure que vous prenez de l’âge, la composition de votre microbiote intestinal évolue. Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes qui peuplent les intestins. Il s’agit essentiellement de bactéries. La diversité de ces micro-organismes diminue avec l’âge. Certaines souches bactériennes se développent tandis que d’autres reculent. Cela résulte de multiples facteurs : changement des habitudes et du cadre de vie, activité réduite, médicaments éventuels…

Manger pour la santé intestinale

Le microbiote intestinal est important pour la digestion, le transit et le système immunitaire. Pour que nos bactéries intestinales restent en bonne forme, il est important de bouger, de boire en suffisance et de manger sain.

Surtout des fibres, dont les bactéries raffolent. On trouve des fibres dans le pain complet, les pâtes complètes, le riz complet, les légumineuses, les fruits et légumes. Votre moral s’en ressentira positivement. Saviez-vous qu’il existe en effet un lien entre le cerveau et les intestins ? Les bactéries intestinales communiquent avec le cerveau et inversement. Envie d’en savoir plus ? Lisez la suite ici.

Wenn Sie unsere Website nutzen, erscheinen Cookies für Auswertungszwecke und zur Schaffung eines wertvolleren Erlebnisses auf unserer Website. Wenn Sie auf 'Zustimmen' klicken, wird ein weiteres Cookie angelegt, welches es ermöglicht, Inhalt und Werbung stärker auf Ihre Präferenzen auf dieser und anderen Websites abzustimmen.
Zustimmen Weiterlesen, wie Ihre Cookie-Einstellungen zu managen sind..